L’OL au bord de l’implosion, Aulas en pompier

L’OL au bord de l’implosion, Aulas en pompier

Photo Icon Sport

Comme avant le match face à Valence, où des déclarations guère inspirées de Lacazette puis Beauvue étaient sorties dans la presse, la chaleur monte à l'OL avant le match de ce mardi soir à Saint-Pétersbourg. Cette fois-ci, c’est une bagarre entre Lindsay Rose et Corentin Tolisso qui a mis le feu aux poudres, et révèlerait selon RMC de grandes tensions dans le vestiaire, et une perte d’autorité très nette de la part de Hubert Fournier. Selon la radio sportive, l’entraineur lyonnais ne fait clairement pas l’unanimité dans le vestiaire. 

« Certains joueurs donnent l’impression de ne plus être derrière le coach. Même à l’entrainement certains joueurs le remettent en cause.  On est sur le fil du rasoir, confie un joueur. L’année dernière on s’était relevés, on avait réussi à inverser la tendance. Aujourd’hui, je ne sais pas si c’est possible », a ainsi confié un proche du vestiaire à RMC, alors que les témoignages recueillis par la radio rappellent que les nouvelles recrues ne parviennent pas du tout à se fondre dans le groupe, et que les joueurs de la saison passée ne font pas grand chose pour aider en cela. 

Une situation qu’un seul homme parvient pour le moment à canaliser : Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais est au four et au moulin et ne lâche pas son groupe d’une semelle, à l’image de sa présence en Russie cette semaine. « S’il n’était pas là, je pense que cela aurait pété depuis longtemps », a même confié un joueur de l’OL à RMC, à l’heure où Lyon peine à retrouver l’insouciance et la réussite qui étaient la sienne la saison passée. Et visiblement, c’est l’ambiance dans le vestiaire qui s’en ressent. 

Share