L’OL a aussi une défense de fer

L’OL a aussi une défense de fer

Photo Icon Sport

Depuis la remontée fantastique de l’Olympique Lyonnais, on parle énormément, et à juste titre, de son duo offensif composé de Nabil Fékir et Alexandre Lacazette. Il faut dire que les deux buteurs enchainent les actions décisives. Mais derrière, cela marche aussi très bien avec une défense de fer et un dernier rempart infranchissable avec Anthony Lopes, ce qui peut servir dans un match plutôt fermé comme ce dimanche contre Metz. C’est ce qu’a tenu à rappeler Bruno Genesio après la victoire face aux Lorrains. 

« Ça a été un match difficile, avec beaucoup d’engagement de la part des Messins. C’était notre troisième match de la semaine et on a senti qu’on avait moins de fraîcheur. Le point positif est que l’on a su ne pas trop se mettre en danger. On a affiché une maitrise technique et on a surtout maîtrisé nos nerfs car il fallait être patient tout en imposant notre jeu. Ne pas prendre de but depuis cinq matchs en Ligue 1 c’est quelque chose qui parle. Le gros point noir est la blessure d’Alexandre Lacazette mais il est trop tôt pour savoir ce qu’il en est », a précisé l’adjoint de Hubert Fournier avant deux matchs décisifs face à Monaco et Paris. 

Share