L'incroyable tacle mis par le coach de l'OL à une joueuse

L'incroyable tacle mis par le coach de l'OL à une joueuse

Photo Icon Sport

Lorsque l'on évolue au sein de l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais, on doit gagner la totalité des matches, mais en plus il faut y mettre la manière. Et les joueuses qui l'oublieraient auraient tort, comme l'a rappelé Gérard Prêcheur, le coach des filles de l'OL. Quelques jours après une facile qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, les joueuses lyonnaises ont balayé 7 buts à 1 la formation de Soyaux en championnat. Mais l’entraîneur de l’OL n’a pas apprécié le but encaissé et a mis directement en cause sa gardienne de but, Wang Fei. Même si cette dernière, arrivée en septembre à Lyon en provenance de Postdam, est titulaire en équipe de Chine, la troisième gardienne de Lyon sait à quoi s’en tenir. 

« On savait que Fei ce n’était pas une bonne recrue. On avait besoin d’une troisième gardienne. Bon, voilà. On le voit un peu à l’entraînement, on en a eu la confirmation. Elle s’est mis la pression aussi la pauvre, mais on voit que c’est fébrile. Il n’y a aucune raison d’être fébrile quand on est l’OL et qu’on joue contre un club comme Soyaux, que je mets en avant, encore une fois. Mais quel que soit l’adversaire on n’a pas besoin de montrer la moindre fébrilité », a lancé Gérard Prêcheur, qui a déjà scellé l’avenir de la joueuse chinoise.

Share