L'été 2014 a fait très mal aux caisses de l'OL

L'été 2014 a fait très mal aux caisses de l'OL

Photo Icon Sport

Seul club français coté en bourse, l’Olympique Lyonnais a l’obligation de communiquer officiellement le détail de ses comptes, ce que le club de Jean-Michel Aulas fait régulièrement. Et la publication du bilan financier de la saison 2014-2015 confirme que l’été 2014 a été très douloureux sur le plan comptable pour l’OL. En effet, si au final les recettes sont en baisse de 14%, soit 17,3ME, cela est essentiellement à cause de l’élimination précoce en Europa League, qui a privé OL Groupe de 13,7ME et le report de la vente de joueurs lors du mercato, soit 8,9ME. 

Le mercato et l'Europe ont plombé l'Olympique Lyonnais

En quittant l’épreuve continentale au mois d’août, l’Olympique Lyonnais a plombé à la fois ses droits marketing et TV (-11,ME), mais également sa billetterie (-2,5ME), même si en Ligue 1 la fréquentation de Gerland a permis de faire des recettes supplémentaires (+1,2ME). De même, sur le plan du mercato, la vente de Fares Bahlouli pour 3,5ME à la toute fin du mois de juin dernier a permis de limiter la casse, car l’été dernier l’OL n’avait vendu que Naby Sarr au Sporting Portugal et Alassane Pléa à l'OGC Nice. Au total, Lyon a empoché 7,2ME pour ces trois joueurs, contre 16,1ME lors du mercato précédent. Nul doute qu’avec le retour de la Ligue des champions, et l’installation dans le grand stade début 2016, le bilan financier d’OL Groupe pour la saison 2015-2016 va sacrément s’améliorer.

Share