L'énorme contre-attaque d'Aulas contre Labrune !

L'énorme contre-attaque d'Aulas contre Labrune !

Photo Icon Sport

Chaud comme la braise alors que son OL s’est imposé en Breizh, Jean-Michel Aulas a longuement répondu au dossier envoyé par l’Olympique de Marseille à la FFF avant son passage devant le Conseil National de l’Ethique. Et le président de l’Olympique Lyonnais n’y est pas allé de main morte contre Vincent Labrune, dont il estime qu’il a tout faux et qu’il pourrait le payer au prix fort. Entre menace d’attaque en justice, sous-entendu sur un possible départ de Vincent Labrune de l’OM et annonce d’un OM-PSG déjà « offert » à Marseille, Jean-Michel Aulas a sorti l’artillerie lourde.

« Je pense que Paris devrait gagner, mais j'ai entendu le président de Marseille mettre véritablement le feu à la présidence des arbitres. C'est une grande première d'envoyer un dossier sur un concurrent direct et sur un homme qui est un peu respectable. J’ai vu cette semaine que certains estimaient que nous avions quelques valeurs à Lyon (...) Là, on envoie un dossier, ce n’est pas contre moi, c'est simplement pour mettre la pression sur les arbitres avant le Clasico. Et il n'a pas compris que ça ne se faisait pas. Je pense que grâce à son intervention qui va être déterminante vis-à-vis de Monsieur Buquet, Marseille va gagner. Il aura donc son heure de gloire, car il aura fait en sorte de transformer (…) Cela fait 28 ans que je suis dans le football et j’ai vu passer 13 ou 14 présidents à l’OM, alors oui il y avait des piques, mais il y avait des choses loyales. Une fois qu’on a alimenté les médias, c’était fini. Mais j’avais été surpris parce qu’à la veille du match contre Marseille, Vincent Labrune avait souhaité qu’on fasse une interview croisée, ce que je ne fais quasiment jamais, sauf avec les amis. Et cette interview s’était passée dans un hôtel parisien qui appartient aux Qataris (…) Je préfère discuter actuellement avec les dirigeants d’un club comme Guingamp qu’avec ceux de l’OM actuellement, mais j’ai l’intuition que cela va changer. J’ai mis un avocat de mes amis sur le sujet, il me dit que c’est diffamatoire. Mais bon moi je vais traiter cela avec humour…. », a expliqué Jean-Michel Aulas, qui sera devant sa télévision ce dimanche soir en espérant que sa prophétie ne se réalisera pas. 

Share