L'avocat de l'OL cogne fort sur Claude Puel

L'avocat de l'OL cogne fort sur Claude Puel

Photo Icon Sport

Maître Joseph Aguera est un avocat heureux puisque mardi la Cour d’Appel de Lyon a débouté Claude Puel de ses demandes, à savoir 7ME pour un licenciement que l’ancien entraîneur de l’OL jugeait abusif. Commentant cette décision sur OL-TV, le défenseur du club de Jean-Michel Aulas en a remis une couche sur Claude Puel, estimant que ce dernier avait eu tout faux et méritait son limogeage en juin 2011. Une attaque en règle et sans pitié.

« La Cour d’appel a considéré qu’il avait fait preuve d’insubordination. Claude Puel était un cadre supérieur avec un président au-dessus de lui, et la subordination est un des éléments essentiels du contrat de travail. Le Président a fait ce que doit faire un bon président, un bon chef d’entreprise face à une situation où il constate des dysfonctionnements et où un cadre supérieur faillit ou est perfectible. Il a procédé d’abord par voie de conseils. Puisque ceux-ci n’ont pas été suivis, il a donné des ordres comme il peut le faire, en terme de management. En mai 2011, l’OL était dans une situation difficile. Il s’agissait d’obtenir une place en Ligue des Champions, avec l’importance sportive et économique que chacun connaît. Et face à une situation que l’on peut qualifier de délétère, le président doit présider et pouvoir donner des instructions. Et lorsque le cadre supérieur n’y obéit pas, se pose la question de savoir s’il s’agit d’une désobéissance. La Cour a dit oui. Et une désobéissance est une faute grave », constate Maître Joseph Aguera, qui estime donc que justice a été rendue. Reste désormais à savoir si Claude Puel ira en cassation dans ce dossier.

Share