L'autre ambition de l'OL pour son centre de formation

L'autre ambition de l'OL pour son centre de formation

Photo Icon Sport

Il n’y a pas grand doute à ce sujet, l’Olympique Lyonnais possède le meilleur centre de formation de France en qui concerne l’accompagne des jeunes joueurs jusqu’au plus haut niveau, pour les faire éclore. Cette saison 2014-15 et la réussite que connaît la formation d’Hubert Fournier en s’appuyant sur les éléments du cru l’atteste. Mais depuis quelques temps, l’OL tente également quelques coups en ce qui concerne les joueurs étrangers. On se souvient de la tentative avec le défenseur émirati Hamdan al-Kamali qui s’est transformée en échec, et le joueur ne s’en est pas vraiment remis puisqu’il ne parvient pas à s’imposer en D1 maltaise actuellement. Mais d’autres options ont été plus convaincantes, avec notamment le Camerounais Clinton N’Jié et les promesses du Norvégien Jenssen et du Luxembourgeois Martins-Pereira, tous deux âgés de 18 ans, sans compter les arrivées de deux joueurs asiatiques récemment. Une volonté affichée par l’OL, comme l’explique Stéphane Roche dans les colonnes du Parisien. 

« On espère tirer vers le haut toutes nos promotions grâce à l’apport de très bons éléments venus de l’extérieur. C’est une stratégie sportive, mais aussi une optique d’ouverture. C’est très enrichissant pour le groupe de ne pas avoir que des locaux. Malgré tout, on souhaite conserver une ossature de 70 % de joueurs du cru », a ainsi décrypté le directeur du centre de formation de l’OL, qui sait que le club rhodanien se fait également une jolie réputation chez les jeunes joueurs, et que cela peut aider à attirer des éléments particulièrement prometteurs. 

Share