L'anecdote qui prouve que Gonalons est un boss de l'OL

L'anecdote qui prouve que Gonalons est un boss de l'OL

Photo Icon Sport

Après 32 matchs consécutifs joués avec l’Olympique Lyonnais, Maxime Gonalons a été privé de la rencontre à Nice, samedi dernier, le milieu de terrain et capitaine de l’OL étant suspendu après un carton de jaune, celui de trop, pris lors de la victoire face à Montpellier (5-1). Cependant, Gonalons a tout de même fait le voyage jusque sur la Côte d’Azur, et pour confirmer son importance dans la hiérarchie du club, il est allé jusqu'à prendre la parole à l’Allianz Riviera.

« Pour moi, c’était logique de faire le déplacement à Nice avec le président. Je suis le capitaine. Je suis attaché au club, à l’équipe. J’étais avec elle dans le vestiaire avant et après. J’ai dit quelques mots, mais sans perturber les joueurs. C’est stressant à vivre de la tribune. On est impuissant. On est là sans être là. Au final, cela s’est bien passé. L’équipe a répondu présent et c’était important de gagner à l’extérieur, explique, sur le site de l’Olympique Lyonnais, Maxime Gonalons, heureux quand même d’avoir réussi à enchaîner les matches. J’essaie d’être régulier. J’ai la chance, je touche du bois, d’être épargné par les pépins physiques. Et puis je fais moins de fautes idiotes sanctionnées de cartons. Je suis plus malin, j’ai progressé. C’est une bonne chose pour moi, pour l’équipe. »

Share