Il n'y a pas le feu à l'OL après la défaite en Coupe de la Ligue

Il n'y a pas le feu à l'OL après la défaite en Coupe de la Ligue

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais a manqué le coche au Stade de France samedi soir, en s'inclinant face à l'Olympique de Marseille en finale de la Coupe de la Ligue (1-0, a.p.). Pourtant, le club rhodanien va devoir rebondir rapidement. D'abord, parce qu'il se déplace à Toulouse mercredi à 18h30, à l'occasion de la 32e journée de Ligue 1, et qu'il doit rattraper six points sur Lille pour retrouver le podium. Mais aussi parce que les coéquipiers de Bafétimbi Gomis disputeront la finale de la Coupe de France le 28 avril prochain face à Quevilly, et qu'il serait malheureux de perdre deux finales la même année, d'autant plus contre un adversaire de National.

« Dans les finales, il faut un gagnant et un perdant. Ça se joue à pas grand-chose. On a pu voir dans ces matches-couperets qu’il n’y avait pas de petite équipe. En Coupe, il faut mettre d’autres ingrédients qu’en championnat. On a perdu sur la plus petite des marges alors il n’y a pas de quoi douter», a confié l'ancien stéphanois aux micros de RMC. L'OL et son co-meilleur buteur (23 réalisations toutes compétitions confondues), recevront trois fois de suite en Ligue 1 après le match face au TFC, lors de rencontres face à Lorient, Valenciennes et Brest.

Share