Il manque un aboyeur à l’OL annonce une légende du club

Il manque un aboyeur à l’OL annonce une légende du club

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas doit désormais se demander ce qu’il trouvera chaque jour en ouvrant les journaux du matin. Avec les résultats décevants, la situation s’est tendue à Lyon, et après les sorties médiatiques peu inspirées de Lacazette et Beauvue dernièrement, c’est l’altercation Rose-Tolisso, puis la conférence de presse acide de Yanga-Mbiwa qui cristallisent les tensions. Pour Sonny Anderson, il faut mettre cela en perspective avec les mauvais résultats, qui exacerbent les tensions, même si les joueurs feraient tout de même mieux de se taire, travailler et regarder leurs performances personnelles avant de parler dans les médias. L’ancien attaquant lyonnais estime aussi qu’un joueur capable de remettre tout le monde en place ne ferait pas de mal dans le vestiaire lyonnais. 

« Le problème c’est que les joueurs ne se remettent pas en question et fuient leurs responsabilités. Ils n’arrivent pas à analyser leurs propres prestations. On le voit avec les déclarations qu’ont pu faire Lacazette, Beauvue et dernièrement Yanga-Mbiwa. Je trouve que sa sortie médiatique est maladroite. Il aurait dû parler que de sa situation personnelle. Là, il a remis en cause les méthodes de travail du club. Il vient d’arriver, c’est à lui à s’adapter et pas l’inverse (…) Le problème à Lyon c’est qu’il manque un joueur cadre sur lequel le coach peut s’appuyer. Gonalons est le capitaine mais son éducation ne lui permet pas d’aller tirer les oreilles à certains de ses coéquipiers. En plus, il est de la même génération que la plupart de l’équipe. Selon moi, il manque un joueur de caractère. Quelqu’un qui ferait le lien avec l’entraineur et qui pourrait régler ces problèmes de vestiaires. Le coach et son staff gèrent quasiment tout mais il y a des choses que les joueurs doivent régler entre eux pour avancer. Ce n’est pas le cas de Lyon en ce moment », a souligné le Brésilien pour Bein SPORTS. Un rôle autrefois dévoué à Rémy Vercoutre, et qui pourrait bien revenir à un joueur comme Christophe Jallet, qui n’hésite pas à prendre la parole quand les choses vont moins bien. 

Share