Grenier sait pourquoi son corps a lâché, l'OL n'y est pour rien

Grenier sait pourquoi son corps a lâché, l'OL n'y est pour rien

Photo Icon Sport

C’était la rechute de trop pour Clément Grenier, de nouveau victime d’une pubalgie en barrages de l’Europa League contre le FC Astra. Le meneur de jeu a donc décidé de se faire opérer, une décision qu’il aurait pu prendre il y a déjà quelques mois. Mais en fin de saison dernière, Grenier avait tout fait pour disputer le sprint final avec l’OL et décrocher un billet pour le Mondial avec les Bleus. Oui mais voilà, l'international français était déjà allé trop loin.

« J’ai beaucoup tiré sur la corde en deuxième partie de saison dernière. J’avais envie de donner le maximum avec l’équipe. Même avec des douleurs, je voulais jouer. J’ai forcé, a expliqué le milieu formé à Lyon sur OL TV. C’est la faute de personne ne serait-ce que de la mienne sûrement. A force de trop de tirer sur la corde, à un moment le corps dit stop. C’était face à Astra sur un coup franc. Tout a lâché. Ça m’a permis de passer au bloc pour me faire opérer. Ce qui, à un moment donné allait se passer. Je voulais être disponible. Il y avait un objectif qui était la Coupe du Monde. » Grenier a également confié qu’il espérait revenir sur les terrains début décembre, tandis que le premier derby face à l’ASSE aura lieu le dernier week-end de novembre.

Share