Grenier : « S’il faut partir de l’OL, je partirai »

Grenier : « S’il faut partir de l’OL, je partirai »

Photo Icon Sport

Clément Grenier, qui met les bouchées doubles à l’entrainement pour éviter de connaître une saison blanche avec l’Olympique Lyonnais, n’est bien évidemment plus au cœur des préoccupations du club rhodanien quand il s’agit de contrat, prolongation ou de transfert. Et pourtant, alors qu’il avait évoqué un éventuel départ l’été précédent avant ses ennuis de santé, le milieu de terrain a remis cela sur la table dans un entretien au Progrès. Pour Clément Grenier, un départ pourrait être à l’ordre du jour si l’OL acceptait une bonne offre à son sujet, malgré cette saison passée à l’infirmerie. 

« L’été dernier, je n’ai pas eu de message de la direction du club me disant qu’il fallait que je parte. De toute façon, j’étais dans un état d’esprit particulier, dans le sens où j’avais mal. C’est plus cette sensation de flou qui a fait mon été. Bien sûr, on connaît la période économique du club, qui peut faire qu’un joueur peut ou doit s’en aller. Mais je ne me suis pas posé la question, le club peut-être je ne sais pas (…). Il reste huit matches, je suis focalisé dessus. Après, il sera temps de discuter. Il y aura plein d’objectifs la saison prochaine. Si ça passe par le club je serai là, s’il faut partir, je partirai, mais je ne me projette pas encore », a glissé Clément Grenier, visiblement pas plus perturbé que cela par un éventuel départ de l’OL, alors que le grand stade et peut-être un titre ou la Ligue des Champions pourraient l’attendre dans quelques mois. Mais à un an de la fin de son contrat, l'international français possède en tout cas de sérieux atouts pour négocier son avenir. 

Share