Gonalons, Lacazette, Ferri… Un recruteur de jeunes de l’OL est épaté

Gonalons, Lacazette, Ferri… Un recruteur de jeunes de l’OL est épaté

Photo Icon Sport

On le sait, seule une minorité de jeunes issus des centres de formation parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est pourquoi les éducateurs et recruteurs, comme Gérard Bonneau à Lyon, sont si fiers lorsqu’une ou plusieurs de leurs pépites flambent au niveau professionnel. Véritable privilégié, le responsable de la cellule de recrutement des jeunes de l’OL voit bon nombre de ses anciens pensionnaires réussir avec l’équipe première à l’image de Jordan Ferri, à qui certains ne promettaient pas un si bel avenir, ou de Maxime Gonalons qui impressionne à un poste qui n’était pas le sien auparavant.

« Maxime Gonalons est arrivé presque comme attaquant. Il a commencé à reculer sans jamais rien dire et est devenu un capitaine exemplaire, a témoigné Gérard Bonneau pour Le Progrès. Chacune de ses déclarations est intéressante. Il a un vrai respect pour son club formateur, tout comme Alexandre Lacazette. Quand on voit la notoriété qu’il a acquise en si peu de temps, on pourrait presque trouver normal qu’il prenne la grosse tête. C’est quelqu’un de très sincère et qui renvoie une belle image pour les jeunes joueurs. Clément Grenier est dans le même moule. Jordan Ferri ? Il a tellement entendu dire qu’il serait petit et gros… On voit le joueur qu’il est devenu. » Autant d’exemples qui récompensent le travail du recruteur arrivé à l’OL en 2003.

Share