Genesio assure ne pas avoir savonné la planche de Fournier à l'OL

Genesio assure ne pas avoir savonné la planche de Fournier à l'OL

Photo Icon Sport

Peu de temps après le dernier revers de l’Olympique Lyonnais, Hubert Fournier a été écarté pour laisser la place à son adjoint Bruno Génésio. De quoi soulever quelques interrogations.

« On va certainement repartir dans des conditions un peu différentes. Je les communiquerai le 28 décembre », avait indiqué Jean-Michel Aulas juste après la défaite des Gones contre le Gazélec Ajaccio avant la trêve (2-1). Mais contrairement à ce qui était annoncé, le président lyonnais n’a pas eu besoin d’une semaine pour réfléchir puisque quatre jours plus tard, l’entraîneur Hubert Fournier était licencié au profit de son adjoint Bruno Génésio. Un court intervalle qui peut paraître suspect, même si le nouveau coach de l’OL se défend contre les accusations. 

« C’est difficile de constater qu’une situation s’est détériorée et qu’on se sépare de l’entraîneur en place, avec qui on a travaillé un an et demi. J’ai beaucoup de respect pour Hubert, et j’ai été le premier malheureux quand il a été remercié, mais un challenge m’a été proposé et malgré le peu de temps, j’ai quand même mûrement réfléchi ma décision, a expliqué Génésio au Progrès, admettant au passage que ce scénario a de quoi intriguer. Oui, mais dire qu’on est loyal, c’est déjà chercher à se justifier. Ces derniers temps, il y avait toujours des bruits, des articles, et j’ai donc voulu aller vers lui, en étant sincère. Je voulais qu’on fasse le maximum pour sortir de cette situation ensemble. Ceux qui me connaissent bien, n’ont pas de doute. » Qu’importe, le sort de Fournier semblait déjà scellé depuis un moment.

Share