Fournier veut voir ce que l'OL a dans le ventre

Fournier veut voir ce que l'OL a dans le ventre

Photo Icon Sport

L’enchainement des victoires, le premier succès à l’extérieur acquis à Nice, le potentiel offensif et la forme de son duo d’attaque, l’Olympique Lyonnais n’a pas particulièrement vu d’un bon œil l’arrivée de la trêve internationale. Une impression confirmée par Hubert Fournier, qui avoue que cette coupure et l’enchainement avec un déplacement toujours compliqué à Bastia représenteront un test de taille pour les ambitions de son équipe. Le message est passé, l’OL n’a pas intérêt à se croire déjà arrivé. 

« Il y a un risque avec cette coupure. Pour garder cette dynamique, cela passe par l’exigence, la volonté de continuer ce que l’on a bien fait en sachant que toute série doit s’arrêter un jour. On souhaite la prolonger le plus longtemps possible. S’il y a un peu de relâchement, il y aura une déconvenue au bout… Le travail du staff c’est d’être vigilant. La trêve peut être un inconvénient dans une période aussi favorable. Il faut vite retrouver un projet collectif. Etre vigilant en cours de match pour ne pas refaire ce que l’on a fait face à Guingamp. Ce 3ème bloc est peut-être le plus périlleux avec quatre déplacements. C’est un bloc forcément difficile. Il sera parlant pour notre potentiel futur », a prévenu l’entraineur lyonnais, qui a fait savoir que toutes les questions au sujet d’une lutte pour le podium avec l’OM et le PSG n’étaient pour le moment que des spéculations, le mois de mars étant défini comme le juge de paix des ambitions rhodaniennes en Ligue 1 cette saison.

Share