Fournier le dit, on attend trop de l'OL

Fournier le dit, on attend trop de l'OL

Photo Icon Sport

La deuxième place de l’Olympique Lyonnais la saison passée a été une grosse surprise, tant le club rhodanien n’osait rêver du podium au lancement de l’exercice. Mais comme souvent, les lendemains de fête sont délicats à gérer et le club rhodanien en paye pour le moment le prix.

Tout d’abord avec un été agité et des prolongations et des augmentations qui ont toutefois eu comme mérite d’éviter tout départ. Ensuite sur le plan des performances avec un enchainement assez malheureux entre les méformes, le manque de réussite, et les blessures. Ainsi, la qualification en Ligue des Champions est déjà hypothéquée. Ce n’est pas forcément une surprise pour Hubert Fournier qui estime qu’on a vu l’OL un peu trop beau. 

« Il y a effectivement plus d’attentes que la saison dernière, d’ailleurs peut-être trop en ce moment pour plusieurs facteurs. Le cas d’Alex (Lacazette) est symptomatique. Il peine, à l’image de l’équipe, à répondre aux attentes des gens. Mais ces attentes, ces pressions sont inhérentes au statut du club. Il y a déjà eu par le passé des périodes difficiles… De toutes les façons, tant que l’on ne gagne pas, on n’a pas raison », a expliqué l’entraineur lyonnais, pas loin toutefois de faire comprendre que le rêve de jouer au Grand Stade un 1/8e de finale de Ligue des Champions dès cette saison était quelque peu illusoire. 

Share