Fournier fait les comptes, et ce n'est pas bon pour l'OL

Fournier fait les comptes, et ce n'est pas bon pour l'OL

Photo Icon Sport

Le grand objectif de l’Olympique Lyonnais cette saison a déjà été défini par Jean-Michel Aulas, il s’agit de prendre place sur le podium de la Ligue 1, si possible à l’une des deux premières places, pour s’assurer un nouveau ticket pour la Ligue des Champions 2016-17. Mais le rêve du président rhodanien est également bien connu, c’est celui de disputer les 1/8e de finale de l’actuelle Ligue des Champions dans son nouveau stade. Avec un match nul d’entrée de jeu à La Gantoise, Hubert Fournier a reconnu que l’OL s’était un peu compliqué la tâche dans cette optique. Rien n’est évidemment joué, mais avec un succès, Lyon aurait eu la possibilité de mettre Valence à six points en cas de victoire face aux Espagnols à Gerland lors du prochain match. 

« On a grillé un joker ? Oui, car je pense qu’il y avait la place pour gagner, surtout qu’avec le résultat de Valence, la réception à Gerland (le 29 septembre) aurait déjà été une petite finale pour la qualification en 8es. Malheureusement, la perte de ces deux points nous oblige à faire un résultat lors de la prochaine journée », a reconnu l’entraineur lyonnais, conscient qu’un nouveau partage des points ou une défaite face à Valence pourrait déjà sacrément compliquer la tâche de ses troupes avant la double confrontation face au Zénith Saint-Pétersbourg.

Share