Favre à l’OL, ça coince sur deux points

Favre à l’OL, ça coince sur deux points

Photo Icon Sport

Libre de s’engager où bon lui semble, Lucien Favre rêvait d’entrainer le Bayern Munich, mais le club bavarois lui a préféré Carlo Ancelotti.

Une déception pour le technicien suisse, qui n’a jamais caché qu’il préférait les projets sur le long terme aux arrivées en catastrophe dans des clubs en difficulté. C’est pour cela que l’ancien entraineur de M’Gladbach serait dans un premier temps réticent à poser ses valises à Lyon, alors que la mi-saison est atteinte et que l’effectif est déjà façonné. Pourtant, selon L’Equipe, Jean-Michel Aulas a déjà contacté l’entraineur helvétique pour tenter de le convaincre de rejoindre l’OL. Le président rhodanien adore son profil et pourrait lui laisser les clés du camion afin de relancer une équipe en plein doute, au moment même de faire son entrée dans le grand stade. 

Le deuxième point d’achoppement serait financier. Très réputé en Allemagne, l’ancien coach de Berlin notamment demande un contrat longue durée avec le salaire d’un technicien confirmé en Europe, et non pas simplement celui d’un bon entraineur français. Il ambitionne ainsi de toucher des émoluments comparables à ceux délivrés par M’Gladbach, à savoir 160.000 euros par mois, soit plus que celui de Marcelo Bielsa la saison passée, à titre de comparaison, et bien évidemment beaucoup plus que celui actuel de Fournier. De quoi très certainement faire réfléchir l’OL sur cette option, la piste interne étant bien évidemment d’un coup moindre. 

Share