Et dire que l’OL ne croyait pas en Fekir…

Et dire que l’OL ne croyait pas en Fekir…

Photo Icon Sport

Considéré comme l’un des plus grands talents de notre championnat, Nabil Fekir n’était pourtant pas destiné à percer. En tout cas, ses formateurs à Lyon n’ont pas toujours cru en lui.

Victime d’une rupture du ligament croisé du genou, Nabil Fekir ne lâchera rien. Pas s’il conserve l’état d’esprit qui lui a permis d’arriver jusqu’à l’équipe première de l’Olympique Lyonnais. Rappelons en effet que le natif de Lyon n’avait été conservé par son club formateur durant son adolescence, ce qui ne l’a pas empêché de continuer à y croire alors qu’il aurait pu rejoindre le rival stéphanois. Et Fekir a d’autant plus de mérite puisque même après son retour à l’OL, Bruno Génésio et les techniciens rhodaniens n'auraient pas misé sur lui jusqu’à son repositionnement dans l’axe.

« Nabil n’a pas été conservé à l’OL et est repassé par le football amateur à l’adolescence. Nabil avait quelque chose mais pour être franc, je ne pensais pas qu’il arriverait au niveau qui était le sien avant sa blessure, a reconnu l’entraîneur adjoint de l’OL, interrogé par 20 Minutes. Sur le côté, il était un peu frustré et c’est son changement de poste qui lui a permis d’exploser. » Pour rappel, Fekir pourrait revenir à la compétition en février prochain.

Share