Entre Rami à 2 ME, et Yanga-Mbiwa à 8 ME, l'OL a tranché !

Entre Rami à 2 ME, et Yanga-Mbiwa à 8 ME, l'OL a tranché !

Photo Icon Sport

Pas besoin d’attendre le match de dimanche face à Ajaccio pour effectuer le bilan de la première partie de saison de Mapou Yanga-Mbiwa.

Celui-ci est assez catastrophique. Entre une acclimatation difficile, des performances particulièrement inquiétantes, une sortie devant la presse dont il aurait pu se passer, et une fébrilité déconcertante pour un joueur acheté 8 ME (et 2 ME de bonus potentiels), l'ancien montpelliérain est passé au travers. Une somme rondelette pour un défenseur central, qui visait un retour en Bleu pour l’Euro 2016 en signant à l’OL, mais est désormais envoyé sur le terrain presque par défaut par son entraineur. Le pari est pour le moment loin d’être payant pour le club rhodanien, qui doit mieux comprendre pourquoi l’AS Roma l’a laissé partir aussi facilement à ce prix-là alors qu’il ne lui restait plus qu’un an de contrat.

Et Le Progrès remue le couteau dans la plaie ce vendredi, en affirmant que l’OL avait eu d’autres choix moins risqués cet été. Notamment un autre ex-international français en la personne d’Adil Rami, qui aurait été proposé par le Milan AC pour 2 ME au début de l’été. Finalement, le FC Séville l’a fait venir pour 3,5 ME. Enfin, le quotidien régional rappelle que l’OL avait également dans le viseur un certain Jemerson, défenseur central prometteur de l’Atlético Mineiro, et qui confirme tout son potentiel avec un premier appel en sélection du Brésil le mois dernier. Impossible de refaire le monde, surtout celui du mercato, mais nul doute que l’évocation de ces pistes, surtout à prix moindre, doivent donner quelques regrets à la cellule de recrutement de l’OL. 

Share