Droits télés : Thiriez est 100 % d’accord avec Aulas

Droits télés : Thiriez est 100 % d’accord avec Aulas

Photo Icon Sport

Juste après l’élimination de son club en Europa League, Jean-Michel Aulas avait tout de même tenu à apporter quelques précisions. Son club était celui qui avait le plus apporté de points UEFA à la France ces 10 dernières années, et n’avait pas été assez récompensé pour cela. Pour le président lyonnais, la répartition des droits télés ne mettait pas assez en valeur cet apport, et il fallait que cela change. « Je pense qu’il faudrait qu’il y en ait une cinquantaine de millions d’euros qui aille aux clubs qui rapportent des points l’indice UEFA. Et je ne dis pas ça pour l’OL puisque malheureusement nous sommes éliminés. Le système de rémunération devrait prendre ça en compte pour motiver ceux qui font l’indice. Pour redresser le tir dans le futur, il faut mettre une carotte pour sensibiliser tout le monde sur le sujet », avait demandé Jean-Michel Aulas, à l’heure où la France est en passe de perdre sa sixième place au profit de la Russie. 

Du côté de la LFP, le constat est le même, même si l’application sera toute autre. Néanmoins, Frédéric Thiriez est clairement sur la même longueur d’onde qu’Aulas à ce sujet. « Si la Russie reste devant nous, on va perdre une place en Ligue des champions. Ce serait dramatique et honteux pour la France. Au niveau européen, il n'y a pas assez de solidarité entre la Ligue des champions et la Ligue Europa. Le rapport est de 1 à 5 (916 ME versés, contre 187 ME). Il faut passer de 1 à 3. Au niveau français, réservons une partie des droits télé en fonction des points ramenés par les clubs en Coupe d'Europe », a demandé, dans L’Equipe, le président de la LFP. Augmenter les revenus de la Ligue Europa pourrait être une option, même si c’est justement dans cette compétition, où les clubs français ne vont jamais très loin, que la Russie et le Portugal font la différence avec les formations tricolores. 

Share