Denis Balbir ne croit pas à la « haine » entre l’OL et l’ASSE

Denis Balbir ne croit pas à la « haine » entre l’OL et l’ASSE

Photo Icon Sport

Autoproclamé « supporters des Verts depuis 1969 », Danis Balbir va évidemment regarder dimanche soir le derby entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais. Mais le consultant de Yahoo admet qu’il a bien du mal à croire que le mot « haine » ait encore du sens lorsque l’on évoque les rapports entre les deux clubs rivaux. Pour Denis Balbir, tout cela s’est nettement atténué, et ce n’est pas plus mal.

« Que les clubs se haïssent, je n’y crois pas, sauf peut-être pour les joueurs issus des deux clubs, les vrais stéphanois et les vrais lyonnais. Mais désormais il y a plus de timidité dans les contacts sur le terrain et heureusement ! Dans l’avant-match, ça existe toujours, quand on sait qu’on a d’un côté des joueurs comme Grenier et Gonalons et de l’autre un Loïc Perrin le pur stéphanois, l’un des uniques stéphanois à l’ASSE d’ailleurs. Mais ce qui existe toujours, ce sont les déclarations du président Aulas, le huis clos total de Lyon cette semaine et du côté de l’ASSE c’est Galtier qui répond à Aulas, mais tout ça s’est atténué, car Galtier a entraîné Lyon, où il a fait du bon travail avec Alain Perrin. Disons que cette rivalité, c’est timide du côté des clubs et vivace du côté des supporters », explique Denis Balbir à quelques jours de ce derby.

Share