Cette recrue de l’OL qui joue peu, et ne s’en plaint pas !

Cette recrue de l’OL qui joue peu, et ne s’en plaint pas !

Photo Icon Sport

Quasiment inconnu au bataillon au moment de signer à l’Olympique Lyonnais, Lucas Tousart a tout de même fait l’objet d’une offre à hauteur de 2,5 ME pour quitter Valenciennes alors qu’il était suivi par plusieurs clubs français et européens. Une arrivée au cœur d’un mercato chargé qui est passée quelque peu inaperçu, ce qui n’est pas forcément pour déplaire au jeune milieu de terrain, conscient que l’apprentissage ne fait que continuer pour lui. 

« Je suis jeune, je m’adapte plus facilement que des recrues qui devaient être directement performantes sur le terrain. Moi, je venais de Ligue 2, personne ne me connaissait, ce qui a facilité mon adaptation. Je n’avais pas à m’imposer comme un titulaire indiscutable, c’est donc plus facile pour moi dans ces conditions », a reconnu Tousart sur Foot Mercato. Néanmoins, avec seulement 60 minutes de temps de jeu en Ligue 1, l’ancien valenciennois a passé une demi-saison sur le banc de touche, au mieux, ou avec la réserve ainsi que les matchs de Youth League plus généralement. Pas de quoi démotiver le joueur de 18 ans, qui espère simplement marcher dans les traces de Maxime Gonalons, son capitaine et concurrent. 

« Le bilan est un peu mitigé. J’aurais voulu jouer plus en Ligue 1, mais je suis sûr que ça va se faire avec le temps. Quand ma chance viendra, il faudra la saisir. Je sens que ce niveau est accessible, que je peux à terme avoir le niveau Ligue 1. Mais je dois bosser encore, la Ligue 1 demande une plus grande concentration, une plus grande intelligence dans le placement. D’ailleurs, Maxime (Gonalons) m’aide beaucoup. Il y a une bonne concurrence entre nous, et puis je dois encore beaucoup progresser pour prétendre être à son niveau. C’est quelqu’un de bien, et un bon capitaine », a certifié Lucas Tousart, certain qu’il va beaucoup apprendre au cours de cette saison où son temps de jeu ne devrait toutefois pas grimper, surtout avec le retour attendu de Fofana en janvier.  

Share