Ce cador de l'OL a bien failli arrêter le foot

Ce cador de l'OL a bien failli arrêter le foot

Photo Icon Sport

Cantonné à l'infirmerie depuis pratiquement deux saisons, Clément Grenier a pensé à arrêter sa carrière. En proie au doute, le milieu lyonnais a su réagir pour se soigner. Aujourd'hui, il finalise son retour sur les terrains...

Depuis l'été 2014, Grenier ne voit pas le jour. Blessé à la porte de la Coupe du Monde 2014, le milieu a pratiquement connu une saison blanche ensuite, où il n'a joué que 6 matches en Ligue 1, pour un seul but. Remis sur pied, il pensait repartir de plus belle cette année, mais une nouvelle blessure au quadriceps l'a stoppé net cet été, en amical contre Arsenal. Depuis le 25 juillet dernier, le numéro 7 de l'OL a donc perdu le goût du terrain vert. Une période plus que difficile qu'il a raconté derrière la caméra de Canal +.

« C’est un peu la malchance, un peu comme Nabil. On a beau se préparer, faire le maximum, ça tombe sur nous on ne sait pas pourquoi. Ça fait un moment que ça me tombe dessus. À un moment donné, j’ai tout essayé et je me suis dit "là j’en ai marre", j’ai voulu arrêter. La plupart pensent peut-être que je suis quelqu’un de fragile, de faible. J’ai entendu énormément de choses qui m’ont déplu, des choses dans la presse m’ont fait mal, tu as l’impression d’être seul », a-t-il déclaré, avant de poursuivre sur le « syndrome Gourcuff ».

« Je me suis donné à 2000 pour cent, parfois on m’a même retenu d’aller sur le terrain et j’y allais quand même parce que j’en avais envie. Le football c’est toute ma vie. Yohan, je le connais, il ressentait la même chose. Il y avait peut-être une différence de confiance en soi. Moi, j’ai confiance, je connais mes qualités, je sais que je vais revenir même si beaucoup de personnes doutent. Un jour les efforts payeront », a lancé un Grenier revanchard, qui aperçoit enfin le bout du tunnel depuis son récent retour dans le groupe lyonnais à l’entraînement.

Share