« catastrophique », Anthony Lopes n'est pas très fier de l'OL

« catastrophique », Anthony Lopes n'est pas très fier de l'OL

Photo Icon Sport

La trêve hivernale a été courte du côté de l’Olympique Lyonnais, mais elle a été animée avec évidemment en point d’orgue le limogeage d’Hubert Fournier et son remplacement par Bruno Genesio. A une semaine du déménagement de l’OL au Stade des Lumières, Anthony Lopes est revenu sur ce mois de décembre désastreux pour ses coéquipiers et lui. Et pour le gardien de but international portugais de l’Olympique Lyonnais, il est clair que cela a tourné au cauchemar, notamment les adieux à Gerland. Cela restera une tâche indélébile.

« Il me restera toujours énormément de belles images de Gerland, comme supporter ou comme joueur. Mais c’est catastrophique d’avoir terminé comme cela dans notre stade, surtout par cette dernière défaite contre Angers, un jour où l’on se devait de prendre 3 points et offrir le spectacle attendu par le public. Tout était mis en oeuvre, et on a trébuché. On ne peut pas être très fier de ça », reconnait, dans le Progrès, Anthony Lopes, conscient que l’Olympique Lyonnais doit vite repartir du bon pied en 2016 avec une victoire en Coupe de France, et surtout samedi prochain à Troyes pour l’inauguration du nouveau stade.

Share