Ben Arfa prêt à dire oui à l'OL, son « club de coeur »

Ben Arfa prêt à dire oui à l'OL, son « club de coeur »

Photo Icon Sport

Le retour de Ben Arfa à l’OL pourrait-il être sérieusement envisagé ? En réponse à ce bruit, le conseiller du joueur de Newcastle avait fait savoir que cela lui semblait totalement impossible étant donné la somme demandée par le club anglais pour le laisser filer, totalement incompatible avec les moyens financiers de la formation rhodanienne. Néanmoins, Jean-Michel Aulas n’a pas fermé la porte à cette éventualité récemment, et du moins dans les paroles, le représentant de l’ancien lyonnais y semble également plutôt favorable. 

« C’est une idée dans le cadre d’une discussion avec Hatem sur les clubs français. On avait évoqué Lyon et son super projet. Car contrairement à ce qu’on dit, Lyon n’est pas un club moribond et a un projet dans la lignée d’Arsenal. De fait, Hatem m’a dit qu’il s’agissait de son club formateur, de son club de cœur car il a une grande relation avec Bernard Lacombe et a un énorme respect pour ce que le président Aulas a fait pour Lyon. Qui ne rêverait pas de retourner dans son club formateur, c’est un peu comme l’enfant qui rentre à la maison. Avec le grand projet de stade, il y a quelque chose de positif à faire. Le groupe est jeune, et Hatem est un compétiteur, énormément. Comme le président Aulas d’ailleurs. Hatem est encore jeune, mais il a une énorme expérience au niveau de l’expérience des grands matches. Et techniquement, je me dis qu’associer Hatem avec un relayeur comme Yoann Gourcuff, c’est une idée positive, pour ne pas dire enchanteresse ! C’est intéressant, mais après il y a la problématique économique car, il ne faut pas l’oublier, il appartient à Newcastle », a tout de même rappelé Michel Ouazine dans les colonnes de Foot Mercato. Car si les Magpies ne semblent pas compter sur l’ancien marseillais cette saison, ce n’est pas pour autant qu’ils braderont un joueur qui a encore une belle cote sur le marché des transferts. En tout cas, entre l’entourage de Ben Arfa et le club lyonnais, le rapprochement est réel, du moins dans les mots. 


Share