BeInSports répond aux accusation d'Aulas

BeInSports répond aux accusation d'Aulas

Photo Icon Sport

Evoquant la programmation de la Ligue 1, Jean-Michel Aulas a clairement sous-entendu que BeInSports changeait la donne en faveur du Pari Saint-Germain en imposant, selon le patron de l'OL, un calendrier démentiel à Lyon. Prenant l'exemple du match contre Toulouse, prévu vendredi prochain, Jean-Michel Aulas est monté au créneau, même si la LFP a renvoyé Lyon à ses études en maintenant la date et l'heure de cette rencontre. Ce samedi, le directeur de la rédaction de BeInSports a répondu aux propos du président de Lyon et défendu la chaîne qatarie. 

« Je peux comprendre que les règles de programmation semblent parfois compliquées, mais ces règles sont dictées par la LFP et à BeInSports, comme à Canal+, on est obligé de les respecter. Jamais nous ne pourrions décider de programmer un match le vendredi soir ou le dimanche après-midi si la LFP ne l’autorise pas (…) Il faut également savoir que nous n’avions pas trop le choix. En effet, le jeudi précédent quatre clubs français jouent en Europa Ligue : Bordeaux, Saint-Etienne, Marseille et Monaco. Le règlement impose donc dans ce cas une diffusion de ces clubs le dimanche suivant le principe de trois jours de repos entre la coupe d’Europe et le championnat. Là encore c’est la LFP qui a dicté la règle. Nous aurons donc déjà trois matchs le dimanche au lieu des deux affiches habituelles.Avec ces quatre clubs jouant le dimanche, et l'affiche de Canal+ le samedi à 17h, il ne nous restait donc plus que cinq rencontres pour déterminer l’affiche de notre case premium du vendredi soir. La LFP nous permettait de diffuser l’Olympique Lyonnais, on l’a donc choisi. Quant au match de St-Etienne contre le PSG, pointé du doigt par le président Aulas et programmé le dimanche soir à 21h, de toute façon il devait l’être ce jour-là, non seulement à cause du calendrier européen mais parce qu'il l’est depuis le début de saison, ce match faisant partie du Top 10 des affiches préemptées par Canal+ avant même que la saison débute.On respecte les règles de la LFP, voilà tout », a expliqué, sur le site de l’Equipe, Florent Houzot, histoire de remettre les pendules à l’heure. Pas certain cependant que cela calme les ardeurs de Jean-Michel Aulas sur ce thème, le président de l’Olympique Lyonnais mettant la LFP et BeInSports dans le même panier.

Share