Beauvue dénonce des problèmes internes à l’OL

Beauvue dénonce des problèmes internes à l’OL

Photo Icon Sport

Transféré au Celta Vigo, Claudio Beauvue suscite de nombreuses réactions après son passage éclair à l’Olympique Lyonnais, où il n’aura finalement joué que six mois.

Si le bilan sportif est guère satisfaisant, mais loin d’être le plus mauvais des recrues de l’OL, sur le plan humain, l’ancien guingampais n’a clairement pas réussi à se faire adopter, que ce soit dans le groupe ou par les supporters, avec qui il a terminé en très mauvais termes. Interrogé par RMC au lendemain de sa signature pour le Celta Vigo, Beauvue n’a pas caché qu’il était content de voir l’aventure lyonnaise prendre déjà fin, alors qu’il nourrissait pourtant de grandes ambitions personnelles et collectives à son arrivée. Mais pour lui, Lyon restera une étape manquée de sa carrière, et pas que sur le plan sportif. 

« Je suis heureux pour moi, ma famille, tous ceux qui ont souffert avec moi dans l’aventure lyonnaise. Et maintenant, le reste est derrière. Si j’ai souffert ? Humainement oui. Agressé ? Je n’irai pas jusque-là mais humainement… J’ai fait part de beaucoup de choses qui ne m’ont pas plu en interne. Je ne souhaite pas revenir dessus. Ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un d’entier.  Ce sont des expériences de la vie. J’ai eu envie de reprendre du plaisir et surtout d’avoir la joie de vivre en faisant mon métier, ce que je n’avais plus du côté de Lyon. C’est une nouvelle aventure pour moi au Celta. Il y aura des moments difficiles et des moments de joie mais je serai au moins heureux dans ce que je peux faire avec surtout le respect de la personne. Je ne veux plus parler de l’Olympique Lyonnais. Maintenant, je suis au Celta, c’est une nouvelle aventure. Je repars de l’avant. J’espère qu’on va obtenir le meilleur classement possible et pourquoi pas se qualifier pour une Coupe d’Europe », a expliqué un Claudio Beauvue pas vraiment décidé à évoquer en détails les problèmes qu’il a rencontrés au sein de l’Olympique Lyonnais, même si du côté du club rhodanien, Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à faire comprendre qu’il n’était pas non plus satisfait du passage de l’attaquant dans son club sur le plan humain.  

Share