Balbir annonce Valbuena en sauveur de l’OL

Balbir annonce Valbuena en sauveur de l’OL

Photo Icon Sport

C’est un peu la panique à Lyon à cinq jours du début du championnat. Lors du recrutement de Claudio Beauvue, l’Olympique Lyonnais s’était félicité d’avoir bouclé, fin juin, « l'essentiel du mercato estival qu'il avait planifié ». Des défaites, des rendements décevants et des blessures plus tard, le club rhodanien est reparti pour recruter cinq joueurs. Rafael est déjà un nouvel élément de l’OL, et le Brésilien pourrait être suivi par un meneur de jeu d’expérience en la personne de Mathieu Valbuena. Un recrutement de premier choix même s’il sera couteux. Mais pour Denis Balbir, ces arrivées conjuguées, et notamment celle de l’international français, vont permettre de donner un gros coup de fouet à l’OL, qui pourrait ainsi repartir dans le bon sens après une première partie d’été très inquiétante. 

Un OL perdu selon Balbir

« Après les revalorisations salariales acquises par certains, les joueurs concernés ont l'air d'être au repos et satisfaits, pâquerette à la bouche, au lieu de remettre le bleu de chauffe, avec dans la tête un standing à tenir, une Ligue des Champions à jouer et un Euro 2016 en point de mire. C'est dans cette situation  très fragile, en coulisses et sur le terrain, que Lyon veut réagir et donner un coup de fouet à son mercato. Lacazette, qui avait persuadé Beauvue de venir le rejoindre, est un peu perdu et il a tout intérêt à vitre retrouver le chemin des filets. 
L'arrivée très probable et très rapide de l'international français Mathieu Valbuena, 48 sélections, devrait aider un groupe nerveux et perdu à refaire surface et à se reprendre. Apres huit saisons à l'OM, Valbuena sera rejoint par le latéral brésilien de Manchester United, Rafael, et par le jeune international espoir espagnol de Malaga, Sergi Darder, un milieu de terrain qui pourrait être qualifié dimanche pour la venue de Lorient. Et, disons-le tout net, pour Lyon, la réception de Lorient pour la première journée de championnat est plus qu'un match à 3 points », avance le consultant télévisuel sur son blog. 

Share