Bakary Koné, paria à l’OL, héros au Burkina

Bakary Koné, paria à l’OL, héros au Burkina

Photo Icon Sport

Troisième défenseur central de l’Olympique Lyonnais, Bakary Koné n’a pas vraiment la cote au sein de son club. L’ancien guingampais est rarement utilisé, mais a depuis son arrivée dans le Rhône souvent pris la relève pendant les blessures, suspensions ou méformes de ses concurrents. Sa dernière apparition en Coupe de la Ligue face à Monaco, avec une boulette sur le but des joueurs de la Principauté et un pénalty tiré dans les tribunes lors de la séance des tirs au but, semble avoir achevé la confiance des supporters, et peut-être du staff technique, en lui. 

Mais dans son pays, Bakary Koné demeure un symbole de réussite, et c’est ainsi qu’il a reçu la distinction d’ « Etalon d’Or 2014 » ce week-end, récompensant le meilleur joueur burkinabé évoluant à l’étranger. Grâce au vote du public et du jury, c’est le « General Bako » qui a devancé celui qui avait reçu le titre la saison dernière, Jonathan Pitroipa, l’ancien rennais désormais aux Emirats. Une Ligue 1 décidément bien représentée puisqu’Alain Traoré (Lorient) faisait partie des finalistes, tandis que l’ancien marseillais Charles Kaboré, désormais au FC Kuban en Russie, a pris la troisième place de ce classement. 

Share