Aulas sermonné par Triaud pour sa Twitter-mania

Aulas sermonné par Triaud pour sa Twitter-mania

Photo Icon Sport

Personnage déjà hors norme du football français, Jean-Michel Aulas a ajouté une nouvelle corde à son arc avec son utilisation intensive de Twtter, qui ne laisse personne indifférent. Totalement connecté au réseau social, le président lyonnais l’utilise à outrance, pour chambrer, dénoncer, se réjouir ou commenter toute l’actualité qui l’entoure. Mais cela fait forcément tiquer certain de ses collègues et c’est le cas de Jean-Louis Triaud. Le président bordelais estime que cela n’apporte rien de bon au football et que l’interaction avec les supporters reste surtout limitée aux insultes qu’il reçoit principalement en réponse. 

« Je respecte mes collègues présidents qui communiquent via Twitter et c’est peut-être moi qui suis trop ancien ou trop largué. Mais je ne vois pas où est la communication directe avec les supporteurs là-dedans. Très vite, on se retrouve à répondre à des attaques pas forcément intelligentes et polies. Et le dialogue tourne à la conversation de bar du commerce. Sauf que tout le monde profite de vos commentaires… En football, comme dans la vie, il y a des choses qui doivent rester en interne. Avec Twitter, il n’y a, selon moi, plus la place pour la réflexion », a confié le patron des Girondins dans Le Parisien. En dehors de Jean-Michel Aulas, seuls deux présidents de clubs de L1 ont un compte Twitter : Loïc Féry à Lorient, et Michel Seydoux à Lille. 

Share