Aulas se régale d'aller devant le conseil de l'éthique

Aulas se régale d'aller devant le conseil de l'éthique

Photo Icon Sport

C’est ce mardi que Jean-Michel Aulas se présentera devant le conseil de l’éthique pour ses propos sur l’arbitrage, et notamment après le match entre Lyon et le Paris SG. Le président lyonnais a déjà fait savoir à plusieurs reprises qu’il n’appréciait pas cette convocation, qu’il estime totalement injustifiée. Ce dernier ne regrette pas d’avoir qualifié l’arbitrage de Clément Turpin d’affligeant, et s’en explique même sans aucune crainte. 

« Affligeant, cela veut dire que cela rend triste et que cela fait de la peine, selon les termes du dictionnaire. Si je suis convoqué par la commission pour avoir dit que l'arbitrage de Clément Turpin m'avait rendu triste, ce sera difficile. Je suis assez content d’aller devant la commission pour expliquer qu'il y a une erreur sur la destination. Quand on veut condamner quelqu’un sur le plan de l’éthique, il faut des éléments probants et cela ne m’apparaît pas être le cas », a expliqué sur OL TV le président du club rhodanien, qui ne semble pas non plus craindre le fameux dossier envoyé par le président Vincent Labrune au sujet des critiques régulières d’Aulas sur l’arbitrage. 

Share