Aulas révèle son plan en trois axes pour booster l'OL

Aulas révèle son plan en trois axes pour booster l'OL

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a fait du futur stade de l’Olympique Lyonnais son cheval de bataille et cela depuis des années, le patron de l’OL ayant eu de nombreux obstacles sur sa route avant de parvenir à ses fins. Mais, tandis que certains de ses collègues de Ligue 1 commencent à reconnaître qu’il a été bon sur ce coup-là, en finançant tout seul cet équipement, Jean-Michel Aulas a lui toujours son plan en tête pour ramener son club vers les sommets. Et le président de l’Olympique Lyonnais de le présenter une nouvelle fois.

« L’OL est un club qui a pour vocation de toujours être dans le top 5 des clubs français, voire européens (…) Le business modèle du foot a changé de façon générale. Nous avons anticipé cette évolution afin d’accéder au niveau des meilleurs clubs européens en définissant une stratégie sur trois axes. D’une part, la formation qui permet donc de former puis d’intégrer dans le groupe professionnel un certain nombre de joueurs grâce à notre propre académie. Le second axe ne concerne pas la dimension humaine, mais la représentation et la dimension de spectacle. Nous avons investi et construit une structure qui est bien plus qu’un simple stade, il s’agit en effet d’un parc multi-loisirs ouvert 365 jours par an avec à l’intérieur un stade de 60.000 places dont on est propriétaire à 100% ( Ndlr : deux hôtels, un centre de loisirs, un centre de remise en forme et de l’immobilier de bureaux sont prévus). Le troisième axe consiste à développer un certain nombre de valeurs autour de ce dispositif, des valeurs telles que la pérennité, l’ouverture et la transparence. Le fait d’avoir développé dans cet axe stratégique une équipe féminin apporte des valeurs complémentaires à cet ensemble », explique, dans le magazine Entreprendre, Jean-Michel Aulas, qui sait cependant que pour lancer son nouveau stade, il a quand même besoin d’une équipe qui fasse un peu rêver. C’est pour cela que Jérôme Seydoux, associé dans la gestion de l’OL et dans l’investissement réalisé pour le stade, a fait savoir la semaine passée que Lyon pourrait essayer de recruter un peu pour retrouver de l’éclat dans la perspective du déménagement prévu fin 2015-début 2016.

Share