Aulas n'a peur de rien pour le Grand Stade de l'OL

Aulas n'a peur de rien pour le Grand Stade de l'OL

Photo Icon Sport

Le dossier du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais entame sa dernière ligne droite, puisque c’est dans un an que l’enceinte doit accueillir ses premiers matchs officiels. La vague des recours contre ce projet est désormais en chute libre, et plus rien de grave ne semble être en mesure de stopper un chantier qui a déjà pris du retard dans le passé. Cependant, selon l’Equipe, il y a quand même la possibilité d’un retard dans l’objectif de l’Euro 2016. En effet, les deux hôtels que l’OL a prévus à côté du nouveau stade n’ont toujours pas obtenu le permis de construire du maire de Décines. Et un changement politique a probablement pesé lourd dans ce retard, puisque le maire socialiste de la commune où est construit le stade a été battu aux dernières municipales, laissant son siège à une élue UMP, pas favorable au projet.

Cependant, du côté de l’Olympique Lyonnais on reste zen et confiant sur l’ouverture des hôtels, générateurs de recettes, en même temps que le stade. « Il y a des échanges réguliers entre madame le maire et le président Jean-Michel Aulas. Ce ralentissement n’est aujourd’hui pas rédhibitoire », a expliqué le directeur général adjoint responsable de la communication de l’OL dans le quotidien sportif. 

Share