Aulas justifie le déficit de l'OL et parle du futur mercato

Aulas justifie le déficit de l'OL et parle du futur mercato

Photo Icon Sport

Au lendemain de l’annonce par OL-Groupe de pertes financières assez énormes pour le club rhodanien, Jean-Michel Aulas a repris la main ce mercredi midi à l’occasion d’une conférence de presse téléphonique. L’occasion pour le président de l’Olympique Lyonnais de justifier ce mauvais résultat et d’annoncer que cela n’allait surtout pas empêcher l’OL d’avoir des ambitions très élevées et dans les meilleurs délais.

« Le résultat financier présenté n’est pas conforme à ce que nous souhaitions. Nous avons atteint les objectifs de réduction de la masse salariale et des coûts de fonctionnement (…) Nous avions prévu 20ME de cession, nous avions un accord de 12ME avec Swansea en début de saison dernière, mais Bafé Gomis pensait alors que Swansea était un club de second rang. Lors du dernier mercato estival, nous pensions répondre favorablement aux demandes de Clément Grenier et Samuel Umtiti qui voulaient partir. Mais ça ne s’est pas fait (…) Nous avons espoir de céder des joueurs pour récupérer cette perte transitoire. Les plus-values potentielles sont de l’ordre de 82ME, majoritairement dues aux joueurs formés au centre. On fabrique les joueurs, il y a donc une valeur de zéro au bilan financier, mais une plus-value potentielle. Il avait pu être prévu de céder des joueurs au mercato d’hiver. On peut se poser la question de savoir si c’est opportun, et s’il ne faut pas au contraire les garder. On reste dans l’expectative du fait du changement de stratégie décidé hier de retrouver au plus vite la Champion’s League », a précisé Jean-Michel Aulas, qui n’a pas l’intention d’être passif à cet instant de la saison, même si le patron de l’OL sait que la réalité sportive est parfois plus chaotique à gérer que celle des finances.

Share