Aulas fixe un objectif chiffré pour l’OL version nouveau stade

Aulas fixe un objectif chiffré pour l’OL version nouveau stade

Photo Icon Sport

Souvent très présent, doux euphémisme, sur la scène médiatique, Jean-Michel Aulas est en ce moment en « POL » position avec l’arrivée de son Parc Olympique Lyonnais (POL).

Le nouveau stade lyonnais a ouvert ses portes pour les médias et les joueurs cette semaine, et connaitra ce samedi son premier match. Un grand moment pour le président rhodanien, qui a porté le projet à bout de bras, et mise énormément dessus pour avoir les moyens financiers de ses énormes ambitions. Et ce dernier est entré concrètement dans le sujet lors de la présentation du POL, expliquant que le chiffre d’affaire de son club devrait plus que doubler, et ce très rapidement. 

« L’année dernière, OL Groupe a fait un chiffre d’affaires de l’ordre de 100 ME. Cette année, on sera plus proche de 180-200 ME avec six mois de vie dans le stade. La progression va s’inscrire dans les années prochaines pour rattraper progressivement tous les grands clubs européens. L’objectif est de se situer autour de 250ME de chiffre d’affaires au travers de cette infrastructure afin de bâtir une équipe de grande qualité », a prévenu dans L’Equipe un Jean-Michel Aulas qui sait qu’une telle augmentation des recettes pourra forcément donner plus de marge de manœuvre financière à son club. Et pour augmenter les recettes, le président lyonnais compte également sur ses spectateurs, qui ne dépensaient que 0,50 euro par tête à Gerland. Une dépense les jours de match qui pourrait passer à 4 euros par personne dans le nouveau POL, grâce à une multiplication par 6 des points de vente et des moyens d'achat par des cartes sans contact ou par téléphonie mobile !  

Share