Aulas et l'OL, c'est « pire qu’une mère juive avec ses enfants »

Aulas et l'OL, c'est « pire qu’une mère juive avec ses enfants »

Photo Icon Sport

Le magazine consacré par l'Equipe 21 à Jean-Michel Aulas, lundi soir, a fait parler de lui avant même sa diffusion puisque le patron de l'Olympique Lyonnais avait fait savoir ce qu'il pensait de cette émission quelques heures avant. Estimant qu'il s'agissait d'un documentaire à charge, Jean-Michel Aulas avait d'avance balayé certains témoignages, mais la chaîne sportive n'a pas changé un iota dans son magazine. Parmi les personnes interrogées, Bernard Caïazzo, le co-président de l'AS Saint-Etienne. Et ce dernier a forcément pointé du doigt les deux facettes du patron de l'OL, capable de tout à n'importe quel moment. 

« Jean-Michel Aulas est omniprésent. Je me demande comment il fait, il doit dormir quatre ou cinq heures par nuit.  Quelle que soit l’heure à laquelle j’envoie un mail sur la gouvernance du football, il répond toujours avec la plus grande réactivité. Jean-Michel Aulas c’est Docteur Jekyll et Mister Hyde. Il y a beaucoup d’hommes comme ça. S’il réussit sa vie, ça veut dire que sa bonne personne a fini par tuer sa mauvaise personne. Jean-Michel Aulas, quand il défend les intérêts de l’Olympique Lyonnais, il est pire qu’une mère juive avec ses enfants. Il a un certain manque d’objectivité, mais c’est comme ça, c’est parce qu’il le vit de façon extrêmement passionnelle. Jean-Michel Aulas passe son temps à twitter. Twitter c’est un média chaud. Un président de club doit toujours avec un recul sur l’événement. Souvent ses tweets font désordre. D’ailleurs Jean-Michel Aulas s’est souvent excusé auprès de moi. Maintenant, c’est très bien qu’il s’excuse, mais il recommencera demain parce que c’est un autre personnage. Celui qui s’excuse n’est pas le même que celui qui ensuite va agir de façon hyper passionnelle », fait remarquer le dirigeant de l’AS Saint-Etienne, qui apprécie le Jean-Michel Aulas des instances nationales, mais nettement moins celui de l’OL.

Share