Aulas enfonce enfonce l’arbitre et mouille Thiriez

Aulas enfonce enfonce l’arbitre et mouille Thiriez

Photo Icon Sport

Très énervé à chaud par l’arbitrage de Clément Turpin lors du choc entre Lyon et le PSG, Jean-Michel Aulas s’était défoulé sur Canal+ dès le coup de sifflet final. Peu après sur Twitter, le président lyonnais avait dénoncé un véritable acharnement contre son équipe de la part de l’arbitre de la rencontre. Et visiblement, le patron de l’OL ne s’est pas calmé dans la journée de lundi puisqu’il a enchainé sa tournée médiatique par un passage sur RMC pour allumer encore une fois le directeur de jeu. 

« L’arbitrage de Turpin a été favorable à Paris sur ces coups-là.  Je ne suis pas le seul à partager cet avis. Je vais parler d’un cas : Cavani. Avant le match, de manière extrêmement professionnelle, M.Garibian et M.Turpin font venir Laurent Blanc et Hubert Fournier et leur expliquent : ‘cette fois, il y en a marre, chaque joueur qui sera un peu trop agressif avec un arbitre sera expulsé’. Bah, j’ai eu l’impression que ce n’était pas comme ça. Et le pénalty à retirer. A ma connaissance, il y a eu 80 penalties sifflés cette année. Et ça n’est jamais arrivé : donc dans aucun cas il n’y a eu un joueur à rentrer dans la surface de réparation… Vous y croyez ? Dans un cas entre deux équipes qui peuvent viser le titre, dans une situation tendue, on le fait retirer… C’est Zlatan qui le tire, dans les meilleures conditions possibles parce qu’il n’y a pas eu de bronca. En face, un gamin de 23 ans arrête le penalty. Et là, on redonne un penalty à celui qui a déjà toutes les chances ! Heureusement Frédéric Thiriez n’était pas là : sinon, comme lors de Lens-PSG, il se serait excusé auprès de tout le monde jusqu’à ce qu’on donne satisfaction au PSG probablement. Je trouve juste dommage que, pour un match d’une aussi grande importance, ça nous tombe dessus », a balancé un Jean-Michel Aulas qui a par ailleurs reconnu que M. Turpin était le meilleur arbitre français à l’heure actuelle. Mais ce n’est pas pour autant que, depuis le coup de sifflet final, le président lyonnais ménage l’arbitre d’OL-PSG. 

Share