Aulas déroule le tapis rouge au patron du PSG à la LFP

Aulas déroule le tapis rouge au patron du PSG à la LFP

Photo Icon Sport

C’est presque à la demande des autres membres en place, que Nasser Al-Khelaïfi a intégré le conseil d’administration de la LFP ce vendredi. En 2012, le président du PSG avait décidé de ne pas se porter candidat à ce poste, histoire de continuer à travailler sur plusieurs tableaux sans avoir à prendre parti. Ce n’est plus le cas, et le dirigeant qatari est le premier président étranger à intégrer la CA de la LFP. Une promotion qui fait l’unanimité pour deux raisons. Tout d’abord car le PSG est incontournable dans le paysage du football français, et ensuite parce que l’ancien tennisman a su se faire totalement accepter par ses pairs. Même Jean-Michel Aulas ne tarit pas d’éloges sur Al-Khelaïfi. 

« Nasser est un homme courtois, très compétent. Il représente l’actionnaire du plus grand club français, et peut-être européen, de demain. Il doit être à la Ligue. On ne peut pas gouverner la L1 sans le Paris d’aujourd’hui », a confié au Parisien le président de l’OL, qui connaît déjà la première mission du patron du PSG au sein de l’instance qui gère le football professionnel en France. Al-Khelaïfi aura en effet comme principal mission d’être l’ambassadeur du foot pro tricolore à l’étranger, et notamment aux Etats-Unis et en Asie, où il a de nombreux intérêts. 

Share