Aulas accuse Bastia, le terrain, l’arbitre… et l’OL

Aulas accuse Bastia, le terrain, l’arbitre… et l’OL

Photo Icon Sport

Battu à Bastia ce samedi, l’Olympique Lyonnais stagne au milieu de tableau de Ligue 1 et bien évidemment cela commence à agacer un Jean-Michel Aulas qui espérait une remontée au classement pour le cœur de l’hiver. Il faudra peut-être attendre des jours meilleurs en février, mais aussi des matchs moins délicats à négocier que celui de ce week-end à Bastia. En effet, selon le président rhodanien, le contexte était tout de même particulièrement difficile à Furiani, et ce pour plusieurs raisons. 

« J’ai critiqué l’environnement à Bastia. A partir du moment où Bastia a marqué, j’ai senti l’arbitre un peu dépassé par l’ambiance. Et avec un terrain bien bosselé, l’équipe la plus technique était handicapée. La faute, évidemment, revient à notre équipe, mais aussi à Bastia qui est très combattif, très bon, et a été redoutablement efficace. Leur volonté de survivre fait partie du football, mais il faut aussi que les arbitres se fassent respecter. Je pense que cela va être dur de prendre des points à Bastia dans le futur. Grâce à leur dynamisme, leur engagement, mais je le répète, il faut aussi que les arbitres se fassent respecter, et ce même si Bastia a eu beaucoup de décisions défavorables depuis le début de la saison. On ne remet pas en cause la victoire de Bastia mais j’aimerais bien voir mes joueurs abordent ce genre de match avec un peu plus d’expérience, pour ne pas être trop impressionnés quand la pression est là », a prévenu sur Bein SPORTS un Jean-Michel Aulas qui n’ignore pas que son effectif a encore de nombreux jeunes, mais aussi des joueurs plus expérimentés avec Jallet ou Valbuena.

Share