Aulas a failli en prendre une d'un adjoint de Furlan

Aulas a failli en prendre une d'un adjoint de Furlan

Photo Icon Sport

L'ambiance déjà tendue au Stade de l'Aube après l'expulsion de Corentin Jean en première période, est montée encore d'un cran lorsque l'arbitre a accordé un penalty, justifié, à l'Olympique Lyonnais suite à une faute de Mavinga sur Lacazette. On atteignait alors la 75e minute du match Troyes-OL, et cela a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour Michel Padovani. L'adjoint de Jean-Marc Furlan, expulsé, est monté dans la tribune présidentielle, voulant à priori s'expliquer avec Jean-Michel Aulas.

Sur les images en direct de BeInSports, on a vu le président de Lyon debout et visiblement agacé par tout cela, mais on ne savait pas réellement ce qui avait fait bondir ce dernier. Dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas est revenu sur cet incident. « Il (Ndlr : Michel Padovani) se fait exclure et vient pour me frapper dans la tribune et m’insulter… S’il y avait des soucis avec l’arbitre, c’était évidemment de ma faute… », explique le patron de l’Olympique Lyonnais, qui n’a lui rien trouvé à redire concernant la prestation des arbitres. 

Share