Au tour de Riolo de chauffer Aulas

Au tour de Riolo de chauffer Aulas

Photo Icon Sport

L’Olympique Lyonnais pourrait réaliser une saison plus réussie que prévue en cas de maintien à l’une des trois premières places de la Ligue 1 au soir de la 38e journée. Des résultats qui forcent l’admiration, car on a parfois parlé du maintien pour l’OL en début de saison. Mais les jeunes ont pris confiance, enchainant les succès pour occuper désormais la première place. Une réussite que Daniel Riolo reconnaît sans problème, même si le consultant de RMC met sur le dos de Jean-Michel Aulas la mauvaise passe actuelle de son équipe, estimant que le président lyonnais avait trop vanté les mérites de ses jeunes joueurs, leur faisant perdre la tête. 

« Quand tu mets Koné dans l’équipe type, que ce soit plus dur pour Lyon. Si tu es supporter de Lyon, tu le sais depuis longtemps. Lyon, on voit une réelle baisse dans leur jeu. Certes, ils avaient battu Nantes, mais j’avais vu des éléments plutôt négatifs. Samedi, on a vu que Lacazette n’était pas revenu complètement en forme. Gonalons peut se trouer, mais ça reste une valeur sure. Au final, l’OL aura fait une bonne saison s’ils sont sur le podium. Au vu départ complètement raté, tous les chamboulements du club, et du contexte global de Lyon qui vise le long terme. Il y a des ambitions avec le Grand Stade, l’Europe, le marché des transferts, mais plus tard. Là, on colmate avec des jeunes, et quand ils ont été encensés à ce point, tu finis par le prendre dans la tronche. On ne peut pas faire ce que fait Aulas, avec des ‘Fékir c’est notre Messi’ », a expliqué Daniel Riolo, qui sait que, pour un jeune joueur français, les étiquettes sont parfois très lourdes à porter. 

Share