ASSE-OL, « ce n’était pas un derby pour moi »

ASSE-OL, « ce n’était pas un derby pour moi »

Photo Icon Sport

« Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne… » C’est avec cette phrase que les jeunes joueurs des centres lyonnais et stéphanois ont certainement grandi. A l’image de Jordan Ferri, seulement arrivé à l’OL au cours de son adolescence, lui dont le cœur penchait plutôt du côté de Marseille. Mais avec les années chez les jeunes puis en professionnel à Tola Vologe, le milieu de terrain a appris à préparer un derby face à l’AS Saint-Etienne tel un pur Lyonnais. 

« A la base, quand je suis arrivé à Lyon, ce n’était pas un derby pour moi, a avoué l’international Espoirs français à Foot Mercato. Mais j’y ai pris goût, parce qu’on nous inculque toute cette envie, cette dimension que prend ce match. Durant ma formation, j’en ai gagné pas mal, l’année dernière on a perdu à Gerland mais on a gagné chez eux. Ce match va être grand, avec une bonne ambiance. Toute la semaine, c’est particulier. Dans la rue, on nous lâche toujours des petits mots sur le derby, comme quoi il faut le gagner. C’est une semaine particulière. L’année dernière, j’ai vécu la victoire à Geoffroy-Guichard sur le banc, mais c’était particulier, tout le monde était super heureux. A notre retour à Lyon, les supporters nous attendaient, c’était émouvant, un moment de pur bonheur. » A refaire donc, peut-être ce dimanche (21h).

Share