Accusé d’avoir pris la grosse tête, Tolisso répond

Accusé d’avoir pris la grosse tête, Tolisso répond

Photo Icon Sport

De nombreux joueurs prometteurs de l’Olympique Lyonnais ont changé de statut l’été dernier, passant de jeunes espoirs à celui de cadre d’un groupe désireux de faire un retour au premier plan dans la continuité.

Cela a parfois été difficile à digérer pour quelques éléments, attendus au tournant et qui n’ont pas forcément su, par leur comportement ou leur niveau de jeu, répondre à ces nouvelles attentes. Corentin Tolisso a parfois été montré du doigt, notamment lors d’un début de saison très peu convaincant, ponctué par une altercation à l’entrainement avec Lindsay Rose. Accusé par certains consultants d’avoir pris « la grosse tête », le milieu de terrain s’en est défendu dans Téléfoot. 

« Quand tout change, inconsciemment le changement de statut ne fait peut-être pas progresser. On peut ne pas bien jouer sur certains matches, faire des erreurs techniques mais dans l'envie on n'a pas droit de ne pas être au niveau. C'est difficile les critiques et c'est faux. J'ai des valeurs inculquées par mes parents : du travail et de l'humilité », a rappelé Corentin Tolisso, qui a aussi tenu à apporter son soutien à Hubert Fournier, dans le collimateur depuis quelques semaines. 

« Le coach ? On est avec lui, on va tout donner face au PSG pour faire un résultat et le conserver. À Valence, on était une équipe, il y avait de la communication, des regards, des encouragements », a noté le jeune lyonnais, persuadé que ce succès en Espagne peut relancer son équipe avant la trêve. 

Share