A l’OL, un blessé voit le bout du tunnel

A l’OL, un blessé voit le bout du tunnel

Photo Icon Sport

Bakary Koné capable du pire comme du meilleur, Samuel Umtiti parfois sur courant alternatif et Lindsay Rose pas encore dans sa meilleure forme, l’Olympique Lyonnais peine à trouver sa charnière centrale définitive. C’est pourquoi le prochain retour de Milan Bisevac pourrait avoir plus d’importance que prévue, alors que le défenseur serbe n’a joué qu’une seule fois, face à Boleslav, depuis sa fameuse « marche » à la sortie du Vélodrome, en fin de saison dernière. Mais tout ceci est oublié et l’ancien parisien envisage le bout du tunnel, peut-être pour le match de week-end à Nantes. 

« Six semaines d’arrêt, c’est assez dur. J’ai beaucoup travaillé, je retrouve peu à peu des sensations.  C’est vraiment rageant de rater le début de saison comme ça. Le pire c’est que je devais jouer contre Astra, mais j’ai rechuté. J’ai alors tout recommencé. C’est comme ça. Là, je crois que je suis bien. Je pense être en mesure de jouer. En tout cas, j’espère être à Nantes, s’il faut aider l’équipe sur vingt minutes, il n’y a pas de problème », a confié au Progrès un Milan Bisevac qui revient d’une déchirure à la cuisse, et confirme surtout que, depuis un mois, l’infirmerie se vide à l’OL. 

Share