A l'OL, le vestiaire a été écouté et ça va mieux

A l'OL, le vestiaire a été écouté et ça va mieux

Photo Icon Sport

S’il peut parfois se montrer cassant, notamment en conférence de presse, Hubert Fournier n’est pas totalement fermé aux remarques et aux critiques.

La preuve en est avec la discussion assez houleuse qui s’est déroulée le week-end dernier après la défaite face à Montpellier. Le ton est monté en présence de Jean-Michel Aulas, mais l’entraineur lyonnais a assuré qu’il avait pris bonne note des critiques, n’entrant pas forcément dans une guerre froide avec un effectif qui semble avoir déjà beaucoup de mal avec ses méthodes. Et avant le match face à Nantes, le message semble être passé, notamment en ce qui concerne le contenu des séances. C’est ce qu’a noté Jordan Ferri, ravi de voir que le groupe avait été écouté et que le travail au sujet de la tactique à utiliser avait payé. 

« On avait à cœur d’avoir un bloc défensif solide, inconsciemment on s’est peut-être focalisé là-dessus (à Nantes), mais on a des armes offensives pour se créer des occasions et marquer des buts et je pense que ça va venir. On en avait parlé entre nous, on voulait avoir plus de boulot tactique, le coach nous a écoutés parce qu’on a fait beaucoup de travail tactique, on a tous défendu ensemble, les attaquants sont bien revenus dans le bloc », a confié au Progrès le milieu de terrain lyonnais. Un discours qui rappelle tout de même celui de certains joueurs au début de la saison dernière, lorsqu’ils avaient demandé – et obtenu – des modifications dans la préparation physique, pour un résultat incontestable. Nul doute que les Lyonnais espèrent avoir la même réussite avec cette orientation plus tactique, puisque Lacazette avait aussi demandé plus de travail vidéo, voulue par le vestiaire. 

Share