A l'OL, Fournier sait ce qu'il se dit sur son dos

A l'OL, Fournier sait ce qu'il se dit sur son dos

Photo Icon Sport

Hubert Fournier n’est pas le plus expérimenté des entraîneurs que l’Olympique Lyonnais ait eu, mais l’ancien coach du Stade de Reims a bien l’intention de montrer que Jean-Michel Aulas n’a pas misé sur lui pour rien. Avec des moyens financiers, et donc sportifs, moindres que ses prédécesseurs, Fournier se sait clairement attendu au tournant et dans France-Football il admet que son échec est attendu par pas mal de gens, mais il ne s’en offusque pas.

« Je sais bien qu’il y a plus de monde qui pense que je vais me casser la gueule que de gens qui croient que je vais réussir ! Et je peux le comprendre, objectivement. Je viens de Reims. Ici c’est Lyon. On me demande de faire aussi bien que ce qui a été fait avec moins de moyens. Pas évident hein ! C’est quand même un certain risque, mais je suis persuadé qu’on peut y arriver (…) Mais j’ai une certaine fierté et j’ai envie de montrer que je ne suis pas un choix de rabais. Que je suis capable de relever ce défi difficile, mais, à mes yeux, encore plus excitant. Que je peux encore grandir. Je suis persuadé que je serais le meilleur demain qu’aujourd’hui », explique l’entraîneur lyonnais dans l’hebdomadaire spécialisé. De belles promesses qu’il va désormais falloir convertir sur le terrain et rapidement, car pour l’OL la compétition reprendra dans trois semaines ou presque avec l’Europa League. Un test que Fournier a tout intérêt à réussir. 

Share