A l'OL, Fournier croit en Njié, même s'il est le seul

A l'OL, Fournier croit en Njié, même s'il est le seul

Photo Icon Sport

L’OL a pris son temps pour faire la différence face à Bastia. Devant une équipe corse bien regroupée, les Rhodaniens ont parfois vu le fantôme du match face à Nice, avec une formation adverse qui tient la baraque et peut exploiter d’éventuels contres de fin de rencontre. Mais les changements ont fait beaucoup de bien, et l’ouverture du score de Yattara sur une passe de Grenier en est le parfait résumé. Hubert Fournier n’a d’ailleurs pas caché sa joie de voir Yattara saisir une nouvelle fois sa chance en sortant du banc. « Le coaching gagnant, je n’y crois pas trop. En revanche, je suis heureux que Momo soit récompensé de son travail », a glissé l’entraineur lyonnais, qui a préféré ensuite revenir sur la performance de Clinton Njié.

Souvent critiqué pour son côté brouillon, le Camerounais est pourtant resté sur la pelouse alors que Nabil Fékir, moins en vue mais tout de même capable de décanter des situations à tout moment, a été remplacé. Et le fait que Njié fasse une chevauchée de 60 mètres pour donner la passe décisive à Lacazette en fin de rencontre a visiblement inspiré l’entraineur lyonnais, pas mécontent de son choix. « Il est parfois décrié et on n’est pas nombreux à croire en lui, mais il a du répondant et il répond sur le terrain avec une nouvelle passe décisive », a glissé Hubert Fournier, qui a fait du Lion Indomptable son troisième attaquant derrière le duo Lacazette-Fékir, et ce n’est pas la sixième passe décisive de Njié cette saison qui le fera changer d’avis. 

Share