Pierre Ménès accuse Nice et veut des grosses sanctions

Pierre Ménès accuse Nice et veut des grosses sanctions

Photo Icon Sport

Les incidents intervenus après le match entre Nice et Bastia suscitent de nombreux commentaires, mais Pierre Ménès estime qu’il est désormais temps pour les autorités de taper fort et dans ce cas précis sur le club azuréen. Le consultant de Canal+ se livre à un réquisitoire sans pitié avec les supporters du Gym, du moins ceux qui samedi soir ont disjoncté totalement. 

« Jean-Louis Leca, le gardien remplaçant de Bastia, est venu agiter un drapeau corse au milieu de la pelouse. Alors je veux bien que ce ne soit pas le truc le plus fin du monde, mais je voudrais savoir : comment est-il possible, aujourd'hui en France, qu'un préfet prenne un arrêté pour interdire la présence de drapeaux corses dans un stade ? On est où ? Pour moi, ce n'est ni plus ni moins que du racisme. Alors peut-être que la réaction de Leca n'était pas intelligente, il aurait pu se contenter de la victoire (..) Est-ce que le geste du portier peut justifier l'envahissement du terrain par une cinquantaine de voyous ? Ils sont forcément de Nice puisque le public bastiais était interdit de déplacement. Des supporters qui frappent des joueurs, c'est du football peut-être ? Quand je vois dans Jour de Foot que Didier Digard passe de la pommade à ses fans en chargeant à mort Leca, je me dis qu'il est complètement irresponsable. Je préfère de loin les déclarations du président niçois, qui avait l'air bien plus marqué par les événements. Je pense que les sanctions doivent et vont tomber. Les instances vont montrer l'exemple pour Leca, le gardien remplaçant. Je pense aussi que l'Allianz Riviera va être lourdement sanctionné et c'est la moindre des choses. Moi je veux bien prendre la défense des supporters et des mecs qui vivent pour leur club et qui sont brimés, mais les voyous qui envahissent le terrain pour aller frapper des joueurs n'ont de place que dans un seul endroit : la taule », fulmine sur blog, Pierre Ménès, exigeant des grosses sanctions afin d’éviter de nouvelles scènes de ce type en Ligue 1. La commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel va désormais devoir régler tout cela. Bon courage.

Share