OGCN : Une semaine après l'attentat, Favre et Nice sont toujours sous le choc

OGCN : Une semaine après l'attentat, Favre et Nice sont toujours sous le choc

Photo Icon Sport

Nouvel entraîneur de l’OGCN depuis la fin du mois de juin, Lucien Favre a vécu le terrible attentat de Nice avec tristesse et effroi, mais désormais il faut retrouver le goût à la vie et se retourner vers le football.

Il y a une semaine tout pile, la ville de Nice était frappée en son cœur, sur sa fameuse Promenade des Anglais, par un attentat terroriste. Lors de la fête nationale du 14 juillet, 84 personnes ont perdu la vie suite à la course folle de Mohammed Lahouaiej Bouhlel et son camion... Un véritable choc pour le club niçois, qui a bien du mal à se reconcentrer sur le football en cette triste période. Mais comme le dit son nouveau coach, Lucien Favre, l’OGCN se doit de continuer à vivre en pleine préparation estivale, sans toutefois oublier.

« Le contexte est celui-que l'on connaît. C'est un choc, ça le restera toujours. Il y en a qui arrivent à vivre avec, d'autres qui y pensent encore plus à mesure que le temps passe. Nous, on se met à la place de ceux qui souffrent. C'est dur. Maintenant, nous sommes là pour jouer au foot. On aime le ballon, moi c'est ce qui me guide depuis 40 ans que je suis dans le monde pro, comme entraîneur ou comme joueur. On va se concentrer sur le jeu, mais on ne peut pas oublier », a déclaré, sur le site de son club, Favre, qui espère donc que son équipe fera la meilleure saison possible pour mettre un peu du baume au coeur des Niçois, même s'il s'agit bien évidemment d'une consolation bien secondaire.

Share